Une brève histoire du karaté...

Les premières techniques de combat à base de coup de poing et de coup de pied ont vu le jour grâce à un moine bouddhiste nommé « Bodhidharma » ou « Daruma » en japonais. Ce personnage illustre est venu de l’Inde au VIe siècle et passa par le monastère de Shao Lin Shi qui veut dire petite forêt en chinois.

Les premières techniques que Bodhidharma laissa aux Chinois étaient celles du Kempo ou boxe chinoise et celles de la Boxe Shaolin ou quanfa. Grâce aux enseignements de Daruma, le monastère de la petite forêt a fait la renommée du pays de la Chine pendant quelques siècles. `

L’apparition du karaté s’est effectuée durant la période d’hégémonie chinoise dans l’île d’Okinawa. Les habitants de l’île ont inventé le Té afin de faire opposition aux colonisateurs. Au XVIIIe siècle, ce nouvel art martial a été combiné avec le Kempo afin de former le Karaté, qui veut dire main nue.

Il faut savoir que le Karaté se décline en plusieurs styles, entre autres le wado-ryu, le goujou-ryu et le shotokan. Ce dernier a été créé vers la fin du XIXe siècle et compte le plus grand nombre d’adeptes.

Les bases du Karaté

La première règle de cet art martial est « le karatéka n’attaque jamais le premier ». Étant pratiqué à main nue, le Karaté utilise toutes les armes possibles du corps humain comme la tête, les poings, les genoux, les pieds et les coudes. Les grands pratiquants de cet art ne se basent jamais sur la défaite ou la victoire devant un adversaire, mais veulent tout simplement affermir leurs expériences et leur mental.

Les cours de Karaté se divisent en trois parties :

  • le Kihon : une répétition de position et de mouvements de base
  • le Kata où l’élève apprend divers enchaînements simulant des situations de combat
  • le Kumite appelé également « combat souple » 

Le but des Sensei ou maîtres consiste à donner des instructions aux élèves afin qu’ils puissent reproduire automatiquement tous les mouvements essentiels d’attaque ou de défense durant un vrai combat. L’endurance est l’une des caractéristiques principales que les karatékas doivent avoir.